Blog

L’ÉLIXIR FLORAL DE MIMULUS



Des peurs, nous en avons tous. J'en traîne derrière moi depuis que je suis toute petite. Et la liste est plutôt longue… Par exemple, même si je sais qu'elles ne pourront pas me manger, j'ai peur des araignées lorsqu’elles sont sur moi.


J'ai peur aussi des souris. Un jour, il y en a une qui est entrée dans la maison familiale. J'étais âgée d'environ 23 ans. Mon âge ne m'a pas empêché de passer deux nuits à m'imaginer qu'elle grimperait sur mon lit et viendrait me mordre les orteils sous les couvertures. Durant la journée, j'étais aux aguets, toujours sur le qui-vive. Le troisième soir, je l'ai entendu dans la poubelle de la cuisine. J'ai sauté sur le divan du salon et j'ai crié comme une folle. Mon père est arrivé, bien calme, ne comprenant pas vraiment pourquoi je m'époumonais autant pour une si petite souris. Il avait vu bien plus pire dans sa vie!


J'ai peur littéralement des chiens, particulièrement les gros. Mes parents n'ont jamais compris cette peur. D'après ma mère, je n'ai jamais été mordue par un chien. Est-ce une peur connue dans une existence passée et qui est réactivée dans la vie présente? En tout cas, une chose est sûre: cette peur, je la vis dans mes tripes. Dès que je vois un chien, je pense automatiquement qu'il peut me mordre. Mon cœur se met à battre beaucoup plus vite dans un temps record! Quand j'allais à l'école, je faisais un détour dès qu'il y avait un chien sur ma route. Je me retenais pour ne pas courir à toutes jambes.


Vous rappelez-vous lorsque nous devions faire des exposés oraux dans les cours de français? L'horreur! Mon estomac se nouait, mon cœur tambourinait dans ma poitrine et la sueur perlait sous mes aisselles. Ma nervosité transparaissait de l'extérieur. Que j’avais hâte d’avoir fini mon exposé oral!


Nous pouvons utiliser l’élixir floral de Mimulus lorsqu’on vit des peurs que nous pouvons identifier. Ce sont des peurs spécifiques, connues et concrètes. Nous savons de quoi nous avons peur: la peur de vieillir, la peur de manquer d’argent, de rater nos examens, du noir, de l’altitude, de la douleur, de nous rendre à notre première journée d’école, de monter sur un vélo, de prendre l’avion, du dentiste, de l’hôpital, de la mort, de parler en public ou au téléphone, de perdre notre emploi, de passer des entrevues pour un nouvel emploi, de l’eau, de notre professeur, etc. Nous n’avons pas peur de tout, mais de certaines choses, toujours les mêmes.


Nous pouvons souffrir d’insécurité, de nervosité, de timidité, de trac. Physiquement, nous pouvons bredouiller, bafouiller, bégayer, rougir, transpirer abondamment, avoir l’estomac noué, les genoux qui tremblent ou qui se dérobent, les mains moites et tremblantes, le cœur qui se débat dans notre poitrine, la bouche qui se dessèche.


L’élixir floral de Mimulus transmet l’aptitude à faire face aux épreuves de la vie quotidienne, en particulier aux peurs et aux soucis de tous les jours. Il calme la nervosité, l’agitation et l’anxiété en réduisant la peur à un niveau normal. Il permet de rester maître de la situation au lieu de la subir.


Josée Bak


Article précédent

Article suivant