Blog

LE PARASITAGE DES CORPS SUBTILS


Les formes-pensées appartenant à d'autres personnes peuvent venir vous «parasiter», se coller sur certains de vos corps énergétiques: éthérique, émotionnel, mental et/ou astral. Ceux qui consomment excessivement de l'alcool ou de la drogue sont très sujets au parasitage, car ils sont vulnérables et très ouverts à toute forme émotionnelle. Toutefois, nous n'avons pas besoin de consommer de l'alcool en excès ou de la drogue pour être parasité. Par exemple, beaucoup d'individus absorbent les «scories» émotionnelles de leurs proches de façon inconsciente la plupart du temps, car ils sont sensibles aux émotions négatives extérieures (colère, peur, tristesse, frustration, sentiment d’insécurité, etc.). Si c'est votre cas, il peut vous arriver d'avoir de la difficulté à bien discerner entre les sentiments qui émanent de l'autre (ou des autres) et ceux qui proviennent de vous. C'est important de savoir reconnaître ce qui nous appartient et ce qui ne l'est pas. Par exemple, suis-je fébrile parce que je le suis ou parce que je ressens la fébrilité de l'autre? Il faut donc que vous vous protégiez pour préserver votre individualité et votre sensibilité sans que cela vienne vous déranger.


Également, vous pouvez parasiter vos corps subtils par vos propres formes-pensées, par exemple par des croyances très limitatives que vous avez ou lorsque vous avez tendance à ressasser constamment les mêmes pensées. Il est très fréquent de voir les corps subtils parasités. En guérison spirituelle, lorsque nous traitons les corps subtils, nous nettoyons et libérons ce parasitage, ce qui apporte, à la personne traitée, un sentiment de légèreté. Par la suite, celle-ci peut utiliser certaines méthodes de protection pour se protéger, du moins, des influences négatives extérieures.


Josée Bak



Article précédent

Article suivant